En février 1999, Sciences & Vie consacre un article à un baladeur révolutionnaire capable de stocker des MP3 jusqu’à 32 MO soit une dizaine de morceaux.

“Ce baladeur présente une anomalie : l’absence de trappe destinées à l’introduction d’une cassette ou d’un mini disc”

Déjà les Sociétés des droits d’auteurs s’en inquiètent et ont tenté d’obtenir l’interdiction de commercialisation de ce nouveau lecteur.

“- S’il est malaisé de quantifier l’impact du MP3 sur les ventes de disques, on estime déjà la perte à plusieurs milliers d’exemplaires.”

“- Plus de 80 000 enregistrements musicaux sont disponibles sur le Web.”

“- Selon la Fédération Internationale de l’industrie phonographique d’ici à 2002 Internet fera baisser de 15% les ventes de disques soit une perte de 2 Milliards de Dollars. “

L’ensemble de cet article ( avec explications techniques et interrogations diverses) au format .pdf :

Le MP3 vu en 1999